VIOLETTO

Un abattement sur les droits de succession, en cas de décès (jusqu’à 152 500 euros) et sur les gains réalisés, à hauteur de 4 600 euros par an si vous êtes célibataire, veuf(ve) ou divorcé(e), ou de 9 200 euros par an pour un couple soumis à imposition commune. Lire la suite...